Les dérapages antisémites et violents de certains « gilets jaunes » jettent le trouble…

La vidéo qui effraient le plus la haute hiérarchie policière. Menacé physiquement par une foule déchaînée, un motard de la préfecture de police de Paris a dégainé son arme de service samedi 22 décembre, lors de l’« acte VI » des manifestations des « gilets jaunes », avant de se raviser, de la ranger dans son étui et de prendre la fuite avec ses collègues.

Le Monde