Le QUATAR annonce son retrait de l’OPEP en 2019

Le  nouveau ministre qatari de l’énergie  a fait l’annonce, le Qatar va se retirer de  l’Organisateur des Pays l’Exportateurs de Pétrole (l’OPEP) en janvier 2019. La question c’est : est-ce que cette décision aura des conséquences ? et  quel sera  l’impact sur le Sénégal futur pays  importateur de pétrole  et de gaz.
 Amadou abdoul dème expert en  pétrolier «  il n’aura pas de  conséquence sur le coût parce que le Qatar  est un petit pays producteur de pétrole, ils font 600 000 barils environ  par jour alors que l’OPEP  produit environ   32 millions de barils .  »
Cette décision du QUATAR est décryptée par de nombreux experts comme une  stratégie de long terme .  Pour rappel, le Sénégal  et la Mauritanie  avaient signé  un accord de  coopération pour l’exploitation du pétrole et du gaz naturel  évalué à 17 000 milliards de mètres cube  selon les chiffres  officiels. Alors quelle stratégie,  l’état du Sénégal  doit mettre en œuvre  pour bénéficier  pleinement des retombées de cette ressource . Il ajoute que «   le gaz  doit  profiter  les centrales de la  SENELEC et les contrats qui nous permettront de  pouvoir  partager avec les  producteurs. »

dieynaba sow ( stagiaire)