CAMPAGNE AGRICOLE 2018 : une bonne production en vue


La mission d’évaluation  préliminaire des récoltes de la campagne 2018-2019, qui s’est déroulée du 30 octobre au 6 novembre  2018, a donné  ses résultats  sous la présidence du ministre de l’agriculture et de l’équipement rural  Dr Papa Abdoulaye seck. La mission  commune regroupe (CILSS, FEWSNET, FAO, PAM et le  Gouvernement) et a pour but d’étudier la situation  et le déroulement de la campagne agricole. Cependant elle a livré des productions record  jamais obtenues au Sénégal .Des instructions  ont été formulées pour maintenir ses résultats.
Des rencontres ont été notées  entre la mission conjointe et les services nationaux concernés par le suivi de campagne agricole. Ils ont aussi analysé la méthodologie  de collecter des  statistiques agricoles, la situation pluviométrique hydrique, la situation des cultures et phytosanitaire, pastorale  etc.
La situation pluviométrique a été marquée par un début  d’hivernage difficile avec la  rareté des pluies dans certaines régions, entre juillet et  la première décade du mois d’aout et une bonne pluviométrie dans  la deuxième décade du mois  d’aout  jusqu’à la deuxième décade du mois d’octobre.
Pour  résister à ce début d’hivernage difficile le gouvernement  avait mis en place  un programme  d’adaptation portant sur  5  spéculations  à cycle court : «  niébé, sésame ,pastèque, sorgho et manioc » . Ainsi la production céréalière est estimée à 1 732 109 tonnes, soit une hausse de 9% par rapport à 2017, et une hausse de 47% par rapport à la moyenne des 5 dernières années. Selon le document, la production du riz est de 1 132 795 tonnes, soit une augmentation de 12% par rapport à la campagne agricole de 2017-2018, et une hausse de 47% par rapport à la moyenne des 5 dernières années. La production de mil est de 827 601 tonnes, soit une hausse de 5% par rapport à la campagne 2017-2018, et une hausse de 29% par rapport à la moyenne des 5 dernières années. La production d’arachide est 1 432 086 tonnes, soit une hausse de 49% par rapport à la moyenne des 5 dernières années. La production de niébé est de 151 055 tonnes, soit une hausse de 39% par rapport à 2017-2018 et une hausse de 92% par rapport à la moyenne des 5 dernières années.

Sur le plan pastoral, la mission révèle que la situation est globalement satisfaisante à la faveur des pluies abondantes et régulières enregistrées pendant les mois de septembre et d’octobre. Il a été observé un bon développement du pâturage, une bonne présence de biomasse. Il est noté un niveau satisfaisant de remplissage des points d’eaux pour l’abreuvement du bétail dans la plupart des régions du pays.

dieynaba sow