Poste de Fimela : détournement de la caisse et fausse kidnapping

Pour couvrir leur vol, le patron de la poste de Fimela et son ami ont monté une histoire de kidnapping.  Après la déposition du boss à la gendarmerie de ladite localité où il dit avoir donné 80 millions à des hommes armés qui l’ont menacé de l’exécuter s’il ne donnait pas l’argent de la caisse.

Après l’avoir écouté, les gendarmes ont mené des investigations et se sont rendu compte que le patron et son ami sont les receveurs de l’argent et qu’ils ont monté tout ce scénario. Ils sont en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie de Fimela.

Micheline