" />



Les propos du mouvement : " LA REVOLUTION EN MARCHE "

Abdou Aziz Sow leader   s’explique …. Si la persévérance et la rigueur dans le travail pouvait porter un visage, elle serait personnifiée par Abdou Aziz Sow , Sénégalais vivant en Italie qui a consacré son talent et son savoir-faire pour faire des œuvrse sociales. Ce haut cadre, discret, plus homme social que bretteur politique, au profil adéquat a créé avec certains amis un mouvement dénommé « La révolution en marche » Monsieur Sow est aussi un visionnaire qui a très tôt compris que seule la réflexion et … l’action peuvent faire décoller notre pays. C’est dans ce cadre, liant la théorie et la pratique il veut s’engager avec les Sénégalais en leur donnant la parole et le pouvoir d’où leur slogan’ La parole au peuple, le pouvoir au peuple » Pour saluer Monsieur Sow comme il le mérite, un seul mot suffit : respect. Interview

Tactic.sn
Pourquoi le mouvement " la révolution en marche " Les objectifs ? M. Abdou Aziz  Sow : “
un philosophe Franco-allemand du nom de Jean chellevisch disait « la fidélité dans la sottise est une sottise de plus » pour dire que depuis SENGHOR jusqu'á nos jours notre pays ne vit que le même système politique avec des promesses que les hommes politique ne tiennent jamais. Un système qui ne fait qu’amplifier les dettes de l'état et profiter des comptes bancaires de ces mêmes hommes politiques qui passent tout leur temps à transhumer à tous les régimes en place. Le Sénégal a une histoire et les hommes et les femmes doivent mener un combat, se battre pour offrir á notre république une démocratie saine et continue. Notre génération a connu SENGHOR après Abdou Diouf est venu et je me souviens, il gouvernait comme un roi car á chaque fois qu'il devait visiter une ville à l’intérieur du pays, tous les arbres et toutes les routes étaient bien peints et les élèves, le drapeau á la main étaient mobilisés pour l'accueillir. Cette même génération l'avait sanctionné pour donner confiance á Maître Wade, l'homme des grands chantiers mais qui a fait beaucoup d’erreurs répétées et les Sénégalais l’ont sanctionné á son tour lui et envoyé en retraite. Oui en retraite et le Peuple a fait son choix sur un homme dont on dit, il est né après les indépendances. Cet homme avait fait pleines promesses mais le peuple reste toujours trahi et oublié...

C'est tout cela qui nous a poussé á créer avec des amis, ce mouvement á la fois politique et citoyen pour tourner le dos aux partis politiques et á ces politiciens qui ne vont jamais en retraite et qui ne cessent de manipuler le peuple Ainsi est née « la révolution pacifique en marche qui exige la parole au peuple et le pouvoir peuple » Tactic.sn
Est-ce que le mouvement touche toute la diaspora A.A.Sow :
Bien sûr, le mouvement a actuellement des coordinateurs dans le monde, dans tous les pays où résident au moins un sénégalais même si on sait qu'il n'est pas encore bien connu.. On voulait juste préciser que pour nous il n’existe qu'un seul sénégalais qu'il soit ailleurs ou non il demeure sénégalais. Tactic.sn :
Avez-vous ciblé des actions concrètes pour les populations

A.A.Sow : 
Effectivement puisqu'on parle de révolution, nous voudrions accompagner la population avec des actions concrètes surtout dans le domaine de l'éducation, de la santé, du social etc....avec une feuille de route bien précise qui sera présentée et validée avec le peuple. Des solutions seront apportées sur tous les problématiques qui touchent la société. Nous voulons aussi révolutionner le système, en apprenant les sénégalais á s'autofinancer. Et c’est bien possible et le grand travail qu'on mènera est de mettre sur place un cadre où seul le peuple se sentira lui-même leaders, un cadre bien formé et digne de confiance. Bref tous unis la main dans la main ensemble nous pouvons et nous réussirons. Tactic.sn :
Le mouvement fera-t-il parti des prochaines Elections Présidentielles A.A.Sow : 
Notre mouvement est Clair et reste sur ces principes de révolutionner le système. Le PEUPLE C'est toi, C’est lui, C'est moi alors le candidat peut être n'importe qui. Pour l'instant nous préférons nous concentrer sur l'élargissement et la consolidation des bases du mouvement et trouver des partenaires favorables à nos convictions pour pouvoir atteindre nos objectifs

Cependant nous n'excluons pas d'avoir un candidat ou de soutenir un candidat mais il faut juste préciser que ce dernier doit éventuellement répondre à nos principes et idéologies.

YDA